nettoyage de vitres voiture nos astuces pour bien nettoyer votre pare brise

Les surfaces vitrées constituent un élément de confort et de sécurité d’une voiture. Plus elles sont sales, plus conduire devient pénible voir dangereux.
Malheureusement les vitres et notamment le pare-brise sont particulièrement exposés à la saleté. Il est donc nécessaire d’effectuer un nettoyage régulier. Suivez le guide !

Les vitres

Si la poussière est bien présente (nous en parlerons un peu plus bas dans cet article), c’est à l’intérieur de l’habitacle que l’on retrouve le plus de saletés sur les vitres d’un véhicule. Ces dernières et principalement les places arrières sont fortement exposées aux traces de doigts. Un mal récurrent que connaissent bien les nettoyeurs de vitres professionnels … et les parents !

Les solutions à éviter

S’il y a des techniques meilleures que d’autres pour se débarrasser des traces de doigts, il y en a qu’il faut absolument éviter !
Oubliez par exemple les textures pelucheuse (mouchoirs en papier, essuie-tout, etc.) et/ou abrasive (le coté vert de l’éponge). Évitez également les solutions trop agressives comme l’acétone ou le white spirit qui n’attaqueront pas vos vitres mais risquent d’endommager la sellerie de votre véhicule. Les dissolvants toxiques et concentrés peuvent eux attaquer les autres composants du véhicule et aussi vos vêtements.

Microfibre + Eau Vinaigrée

Maintenant que vous savez ce qu’il ne faut pas faire, nous allons pouvoir entrer dans le vif du sujet. Munissez vous d’un chiffon microfibre et imprégnez le d’une solution d’eau vinaigrée (vinaigre blanc + eau).
Les traces de doigts ne résisteront pas longtemps à cette technique toute aussi efficace (voir plus) qu’un produit à vitre chimique. Pour éviter une odeur trop imposante de vinaigre vous pouvez rajouter quelques gouttes d’huiles essentielles. Ça ne nettoie pas mieux, mais c’est plus agréable !

Le pare-brise

Si l’eau vinaigrée peut également faire l’affaire pour le pare-brise, nous allons faire en sorte de varier les solutions. D’autant que le pare-brise est soumis à des agressions différentes des vitres latérales. Les traces de doigts y sont généralement moins nombreuses mais la poussière s’y loge plus facilement. À l’extérieur les moustiques et autres insectes sont nombreux à avoir rendu « l’âme » sur votre pare-brise… 2 solutions s’imposent donc pour nettoyer son pare-brise avec efficacité :

Nettoyer l’intérieur

Pour nettoyer l’intérieur d’un pare-brise nous vous conseillons d’éviter les solutions alcoolisées. Non pas qu’elles soient inefficaces, bien au contraire, mais ces dernières peuvent laisser échapper des vapeurs nocives. Yeux qui piquent, odeur désagréable, mal de tête, enfants qui pleurent, voici quelques-unes des conséquences éventuelles si vous prenez trop rapidement le volant après avoir laver le pare-brise avec ce type de solution.

Pour éviter cela, privilégiez des solutions naturelles comme le citron. Mélangez le jus de citron avec de l’eau chaude vous garantira un nettoyage de qualité, sans effets secondaires désagréables ! C’est simple, écologique et en plus ça sent bon !

Nettoyer l’extérieur

Dans le nettoyage d’un pare-brise, il y a deux phases : La première qui consiste à effectuer un gros nettoyage pour retrouver un pare-brise comme neuf. Et la seconde qui repose sur la régularité du nettoyage via lave-glace. Cela tombe bien, nous avons une solution pour ces deux opérations.

Pour le nettoyage total, nous vous conseillons d’utiliser … de l’eau gazeuse ! Une solution qui peut vous paraitre bizarre mais qui a fait ses preuves. À l’aide d’un chiffon puis d’une raclette effectuez le nettoyage. Le gaz présent aidera à décoller les tâches sur votre pare-brise. La méthode fonctionne également avec du Coca. Seule différence, il vous faudra rincer pour supprimer définitivement le côté collant. L’alternative est donc moins écologique puisqu’elle demande plus d’eau, même si plus agressive sur les tâches (donc plus efficace). Vous ne nous croyez pas ? Essayez, vous verrez !

Pour le nettoyage instantané via lave-glace (en roulant) et régulier, le meilleur des conseils est déjà de disposer d’essuie-glaces performants. Vous me direz c’est la moindre des choses et pourtant … Ensuite plutôt que d’utiliser une solution toute faite, « fabriquez » votre propre lave-glace. Pour cela vous pouvez utiliser une base d’alcool à 90. 1/4 d’alcool, le reste d’eau. Pour améliorer encore l’efficacité vous pouvez ajouter une ou deux cuillères de détergent. Versez le tout dans votre réservoir de liquide lave-glace. Une autre solution consiste à utiliser une base ammoniaque mais cette dernière est plus agressive et plus odorante. Dans les mêmes proportions 1/4 d’ammoniaque – 3/4 d’eau, mais sans ajout de détergent.

Lutter contre la poussière après une immobilisation

À l’heure des grandes vacances d’été, il est possible que vous optiez pour un départ en avion. Le cas échéant votre voiture restera immobilisée un certain temps. L’immobilisation, c’est le terrain de jeu préféré de la poussière. Et si cela se voit sur la carrosserie, c’est aussi vrai pour les vitres. Si vous n’avez pas la chance d’avoir un garage (qui n’évite pas tout), nous vous conseillons de placer une bâche sur l’ensemble du véhicule. Pour que vos vitres ne subissent pas trop, vous pouvez, comme pour le gel placer un carton propre qui limitera le dépôt. La pose d’une serviette peut également vous aider à maintenir l’état de propreté de votre pare-brise. Pour les vitres latérales, pas de solution miracle, si ce n’est la bâche.

Enfin l’autre solution est de faire laver votre voiture pendant vos vacances. Une solution proposée par certains parkings privés proche de l’aéroport. Vous profitez de la sécurité (surveillance vidéo et humaine), des services (navette, réservation en ligne, entretien) tout en vous évitant une corvée de ménage en rentrant !