Le technicien Cordiste ou le Spider-Man du nettoyage de vitres en hauteur

Vous en avez surement déjà aperçu en levant la tête dans les rues de Nantes. On les surnomment les alpinistes du nettoyage de vitres, mais vos enfants préféreront les comparer à Spiderman. Mais qui sont vraiment les techniciens cordistes ?

Sur une nacelle comme Eric et Ramzy ou technicien cordiste comme spiderman

La Tour Montparnasse : Un gros boulot de nettoyage de vitres en hauteur

Le laveur de vitres en hauteur

Le laveur de vitres en hauteur intervient pour le nettoyage de vitres difficiles d’accès comme celles des immeubles, des églises, des toitures, ou encore des façades de bâtiments. Il utilise les techniques traditionnelles du laveur de vitres professionnel (Française, américaine et scandinave principalement).
Son travail n’est donc pas différent de celui d’un laveur de vitres classiques, à l’exception du fait qu’il l’exerce à plusieurs dizaines de mètres du sol. Pour cela il utilise principalement 2 moyens d’élévation :  La nacelle (voir la tour Montparnasse infernale d’Eric et Ramzi), mais, plus vertigineux encore, la corde.

Le technicien cordiste

Tel spiderman le technicien cordiste s'occupe du nettoyage de vitres en hauteur au dessus du vide

Comme Spider-Man le technicien cordiste exerce suspendu dans le vide

Être technicien cordiste n’est pas ce que l’on peut appeler un métier en soi… Il s’agit davantage d’une compétence, ou d’une qualification qui permet d’effectuer sereinement et en toute sécurité un travail en hauteur. Rattaché à son harnais, un technicien cordiste peut peindre, souder, élaguer, nettoyer, toutes surfaces difficiles d’accès.

Spécialiste du travail en hauteur, le technicien cordiste est avant tout un professionnel disposant d’un savoir-faire « métier » (peintre, laveur de vitres, soudeur, etc.). Métier qu’il exerce au dessus du vide, suspendu à ses cordes…. C’est cette particularité qui lui vaut régulièrement la comparaison avec le héros de Marvel.

Technicien cordiste: La réglementation

Compte tenu de l’aspect potentiellement « dangereux » de l’exercice, la réglementation est évidemment très stricte. 2 aspects sont à connaitre notamment :

  • La formation
    Ne s’improvise pas technicien cordiste qui veut ! Pour laver des vitres en hauteur, il faut donc être officiellement reconnu. Pour cela pas de CAP ni de BAC Pro. Il s’agit d’obtenir le certificat d’aptitude aux travaux en hauteur sur corde (CATSC).
  • La Sécurité
    Au delà du port d’équipements obligatoires et spécifiques, le technicien cordiste est très largement soumis aux conditions climatiques. En effet, pas question pour lui d’intervenir en cas de météo trop capricieuse. Une forte pluie, du vent ou encore une température excessivement basse peut ainsi entrainer le report de son intervention pour des raisons évidentes de sécurité.

Vous en savez désormais davantage sur le métier de technicien cordiste. Une compétence reconnu et indispensable à la réalisation de nombreux cas de nettoyages de vitres en hauteur.

 

Vous avez besoin d’un spider-man, pour le nettoyage d’une façade vitrées ou encore d’une toiture d’église ?

N’hésitez pas à nous contacter !